LA VILLE DE CHANIA

Avec 160 000 habitants, Chania (La Canée) et la deuxième ville de Crète après Héraklion. 

La ville de Chania comprend la vieille et la nouvelle ville qui forme un ensemble charmant et homogène.

Dans les ruelles étroites et tortueuses se mélange des édifices turc et vénitien témoignant du passage des conquérants sur  l’île.
La nouvelle ville moderne et pittoresque avec beaucoup de jardin et de verdure s’étend autour de la l’ancienne ville. C’est pourquoi on la nomme la ville aux Fleurs. Conquise par les Romains puis par les Arabes, elle doit enfin sa gloire au vénitien qui construire une ville et la nommèrent la Canea.
La 1ere muraille fut construite en 1300 et renforcée au 16ème siècle pour inclure les nouveaux quartiers.
Mais elle ne suffit pas arrêté les Turcs qui s’emparent de la ville en 1645 car à l’époque elle était capitale de Crète
De nos jours, de magnifique édifices comme des minarets mosquées, les bains turcs témoignent  de cette époque et font  la splendeur de cette ville.

Partout, cette ville est un savant mélange de d’anciens de par son histoire chargée et de renouveau ce qui en fait une ville très attractive et très agréable à vivre au quotidien.

Le vieux port avec son quai vénitien et son phare rappelle l’époque où Chania était une grande commerciale.
Aujourd’hui, il ne couvre plus les besoins contemporains et c’est le port de Souda qui a pris le relais . Sur les quais sur le vieux port à la terrasse d’un café ou dans ses ruelles étroites partout, on peut s’imaginer la splendeur passée et imaginer d’autres époques.

Visitez également la place 1866 où se trouve le buste des chefs des troupes qui luttèrent pour l’indépendance de la Crète.
Dans ce quartier, il y a également des boutiques récentes et pour se ressourcer le jardin municipal très prisé des habitants. 

Chania: Place 1866
Place 1866

Chania va vous transporter par son architecture et son savant mélange d’ancien et de modernité.
La célèbre chanteuse Nana Mouskouri  y naquit le 13 octobre 1934. 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :